Restez organisé à l'aide des collections Enregistrez et classez les contenus selon vos préférences.

Référence de structure GnssClock

Référence de structure GnssClock

#include < gps.h >

Champs de données

size_t Taille
GnssClockFlags drapeaux
int16_t leap_second
int64_t time_ns
double time_uncertainty_ns
int64_t full_bias_ns
double bias_ns
double biais_incertitude_ns
double drift_nsps
double drift_uncertainty_nsps
uint32_t hw_clock_discontinuity_count

Description détaillée

Représente une estimation de l'heure de l'horloge GPS.

Définition à la ligne 1455 du fichier gps.h.

Documentation sur le terrain

double biais_ns

Biais sub-nanoseconde. L'estimation d'erreur pour la somme de ceci et de full_bias_ns est le bias_uncertainty_ns

Si les données sont disponibles, les «indicateurs» doivent contenir GNSS_CLOCK_HAS_BIAS. Si le GPS a calculé une position fixe. Cette valeur est obligatoire si le récepteur a une estimation de l'heure GPS.

Définition à la ligne 1534 du fichier gps.h.

double biais_incertitude_ns

Incertitude 1-sigma associée à l'estimation locale de l'heure GPS (biais d'horloge) en nanosecondes. L'incertitude est représentée par une valeur absolue (unilatérale).

Si les données sont disponibles, les «indicateurs» doivent contenir GNSS_CLOCK_HAS_BIAS_UNCERTAINTY. Cette valeur est obligatoire si le récepteur a une estimation de l'heure GPS.

Définition à la ligne 1545 du fichier gps.h.

double drift_nsps

La dérive de l'horloge en nanosecondes (par seconde).

Une valeur positive signifie que la fréquence est supérieure à la fréquence nominale et que le (full_bias_ns + bias_ns) devient de plus en plus positif au fil du temps.

La valeur contient l '«incertitude de la dérive». Si les données sont disponibles, les 'flags' doivent contenir GNSS_CLOCK_HAS_DRIFT.

Cette valeur est obligatoire si le récepteur a estimé l'heure GNSS

Définition à la ligne 1559 du fichier gps.h.

double dérive_incertitude_nsps

Incertitude de 1 sigma associée à la dérive de l'horloge en nanosecondes (par seconde). L'incertitude est représentée par une valeur absolue (unilatérale).

Si les données sont disponibles, les 'flags' doivent contenir GNSS_CLOCK_HAS_DRIFT_UNCERTAINTY. Si le GPS a calculé une position fixe, ce champ est obligatoire et doit être renseigné.

Définition à la ligne 1569 du fichier gps.h.

Un ensemble d'indicateurs indiquant la validité des champs dans cette structure de données.

Définition à la ligne 1463 du fichier gps.h.

int64_t full_bias_ns

La différence entre l'horloge matérielle (champ «temps») à l'intérieur du récepteur GPS et l'heure GPS réelle depuis 0000Z, le 6 janvier 1980, en nanosecondes.

Le signe de la valeur est défini par l'équation suivante: estimation locale du temps GPS = time_ns - (full_bias_ns + bias_ns)

Cette valeur est obligatoire si le récepteur a une estimation de l'heure GPS. Si le temps calculé est pour une constellation non GPS, le décalage temporel de cette constellation par rapport au GPS doit être appliqué pour remplir cette valeur. L'estimation d'erreur pour la somme de ceci et de bias_ns est bias_uncertainty_ns, et l'appelant est responsable de l'utilisation de cette incertitude (elle peut être très grande avant que le temps GPS n'ait été résolu). GNSS_CLOCK_HAS_FULL_BIAS.

Définition à la ligne 1523 du fichier gps.h.

uint32_t hw_clock_discontinuity_count

Lorsqu'il y a des discontinuités dans l'horloge HW, ce champ est obligatoire.

Une «discontinuité» est censée couvrir le cas d'un passage d'une source d'horloge à une autre. Un seul oscillateur à cristal libre (XO) ne devrait généralement pas avoir de discontinuités, et cela peut être réglé et laissé à 0.

Cependant, si la valeur time_ns (horloge HW) est dérivée d'un composite de sources, qui n'est pas aussi lisse qu'un XO typique, ou est autrement arrêtée et redémarrée, alors cette valeur doit être incrémentée chaque fois qu'une discontinuité se produit. (Par exemple, cette valeur peut commencer à zéro au démarrage de l'appareil et s'incrémenter chaque fois qu'il y a un changement dans la continuité de l'horloge. Dans le cas improbable où cette valeur atteint la pleine échelle, un renversement (pas de blocage) est nécessaire, de sorte que cette valeur continue à changement, lors d'événements de discontinuité ultérieurs.)

Bien que ce nombre reste le même, entre les rapports GnssClock , on peut supposer en toute sécurité que la valeur time_ns a fonctionné en continu, par exemple dérivée d'une seule horloge de haute qualité (semblable à XO, ou mieux, qui est généralement utilisée pendant l'échantillonnage continu du signal GNSS. )

Il est prévu, esp. pendant les périodes où il y a peu de signaux GNSS disponibles, que l'horloge HW soit sans discontinuité le plus longtemps possible, car cela évite d'avoir à utiliser (gaspiller) une mesure GNSS pour résoudre complètement la polarisation et la dérive de l'horloge GPS, lorsque en utilisant les mesures d'accompagnement, à partir de rapports GnssData consécutifs.

Définition à la ligne 1600 du fichier gps.h.

int16_t leap_second

Leap deuxième données. Le signe de la valeur est défini par l'équation suivante: utc_time_ns = time_ns - (full_bias_ns + bias_ns) - leap_second * 1,000,000,000

Si les données sont disponibles, les 'flags' doivent contenir GNSS_CLOCK_HAS_LEAP_SECOND.

Définition à la ligne 1473 du fichier gps.h.

size_t taille

défini sur sizeof (GnssClock)

Définition à la ligne 1457 du fichier gps.h.

int64_t time_ns

La valeur d'horloge interne du récepteur GNSS. Il s'agit de la valeur de l'horloge matérielle locale.

Pour l'horloge matérielle locale, cette valeur devrait augmenter de manière monotone tandis que l'horloge matérielle reste sous tension. (Pour le cas d'une horloge HW qui n'est pas allumée en permanence, voir le champ hw_clock_discontinuity_count). L'estimation du temps GPS par le récepteur peut être dérivée en soustrayant la somme de full_bias_ns et bias_ns (si disponible) de cette valeur.

Cette heure GPS devrait être la meilleure estimation de l'heure GPS actuelle que le récepteur GNSS peut atteindre.

Une précision inférieure à la nanoseconde peut être fournie au moyen du champ «bias_ns». La valeur contient l '«incertitude temporelle».

Ce champ est obligatoire.

Définition à la ligne 1494 du fichier gps.h.

double time_uncertainty_ns

Incertitude de 1 sigma associée à l'heure de l'horloge en nanosecondes. L'incertitude est représentée par une valeur absolue (unilatérale).

Si les données sont disponibles, 'flags' doit contenir GNSS_CLOCK_HAS_TIME_UNCERTAINTY. Cette valeur est effectivement zéro (c'est l'horloge locale de référence, par laquelle toutes les autres heures et incertitudes de temps sont mesurées.) (Et donc ce champ ne peut pas être fourni, par drapeau GNSS_CLOCK_HAS_TIME_UNCERTAINTY, ou fourni et mis à 0.)

Définition à la ligne 1506 du fichier gps.h.


La documentation de cette structure a été générée à partir du fichier suivant:
  • matériel / libhardware / include / hardware / gps.h