Format exécutable Dalvik

Ce document décrit la présentation et le contenu des fichiers .dex , qui sont utilisés pour contenir un ensemble de définitions de classe et leurs données complémentaires associées.

Guide des types

Nom Description
octet 8 bits signé en entier
ubyte Int non signé 8 bits
court 16 bits signé en entier, petit-boutiste
ushort Int non signé 16 bits, petit-boutiste
int 32 bits signé en entier, petit-boutiste
uint Int non signé 32 bits, petit-boutiste
long 64 bits signé en entier, petit-boutiste
oulong Int non signé 64 bits, petit-boutiste
sleb128 signé LEB128, longueur variable (voir ci-dessous)
uleb128 LEB128 non signé, de longueur variable (voir ci-dessous)
uleb128p1 LEB128 non signé plus 1 , de longueur variable (voir ci-dessous)

LEB128

LEB128 (« Little - E ndian B ase 128 ») est un codage de longueur variable pour des quantités entières arbitraires signées ou non signées. Le format a été emprunté à la spécification DWARF3 . Dans un fichier .dex , LEB128 n'est utilisé que pour coder des quantités de 32 bits.

Chaque valeur codée LEB128 se compose de un à cinq octets, qui représentent ensemble une seule valeur de 32 bits. Chaque octet a son bit de poids fort activé, à l'exception du dernier octet de la séquence, dont le bit de poids fort est effacé. Les sept bits restants de chaque octet constituent la charge utile, avec les sept bits de poids faible dans le premier octet, les sept bits suivants dans le deuxième octet et ainsi de suite. Dans le cas d'un LEB128 signé ( sleb128 ), le bit de charge utile le plus significatif du dernier octet de la séquence est étendu par signe pour produire la valeur finale. Dans le cas non signé ( uleb128 ), tous les bits non explicitement représentés sont interprétés comme 0 .

Diagramme au niveau du bit d'une valeur LEB128 sur deux octets
Premier octet Deuxième octet
1 bit 6 bit 5 bit 4 bit 3 bit 2 bit 1 bit 0 0 bit 13 bit 12 bit 11 bit 10 bit 9 bit 8 bit 7

La variante uleb128p1 est utilisée pour représenter une valeur signée, où la représentation est la valeur plus une codée sous la forme uleb128 . Cela rend le codage de -1 (également considéré comme la valeur non signée 0xffffffff ) - mais aucun autre nombre négatif - sur un seul octet, et est utile exactement dans les cas où le nombre représenté doit être soit non négatif, soit -1 (ou 0xffffffff ), et où aucune autre valeur négative n'est autorisée (ou où il est peu probable que de grandes valeurs non signées soient nécessaires).

Voici quelques exemples de formats :

Séquence codée Comme sleb128 Comme uleb128 Comme uleb128p1
00 0 0 -1
01 1 1 0
7f -1 127 126
80 7f -128 16256 16255

Disposition des fichiers

Nom Format Description
entête en-tête_item l'en-tête
string_ids string_id_item[] liste des identifiants de chaîne. Ce sont des identifiants pour toutes les chaînes utilisées par ce fichier, soit pour la dénomination interne (par exemple, descripteurs de type), soit en tant qu'objets constants référencés par le code. Cette liste doit être triée par contenu de chaîne, à l'aide de valeurs de point de code UTF-16 (et non en fonction des paramètres régionaux), et elle ne doit contenir aucune entrée en double.
type_ids type_id_item[] liste des identifiants de type. Ce sont des identifiants pour tous les types (classes, tableaux ou types primitifs) référencés par ce fichier, qu'ils soient définis ou non dans le fichier. Cette liste doit être triée par index string_id et ne doit contenir aucune entrée en double.
proto_ids proto_id_item[] liste des identifiants des prototypes de méthodes. Ce sont des identifiants pour tous les prototypes référencés par ce fichier. Cette liste doit être triée par ordre majeur de type de retour (par index type_id ), puis par liste d'arguments (ordre lexicographique, arguments individuels classés par index type_id ). La liste ne doit contenir aucune entrée en double.
champ_ids champ_id_item[] liste des identifiants de champs. Ce sont des identifiants pour tous les champs référencés par ce fichier, qu'ils soient définis ou non dans le fichier. Cette liste doit être triée, où le type de définition (par index type_id ) est l'ordre majeur, le nom du champ (par index string_id ) est l'ordre intermédiaire et le type (par index type_id ) est l'ordre mineur. La liste ne doit contenir aucune entrée en double.
méthode_ids méthode_id_item[] liste des identifiants de méthode. Ce sont des identifiants pour toutes les méthodes référencées par ce fichier, qu'elles soient définies ou non dans le fichier. Cette liste doit être triée, où le type de définition (par index type_id ) est l'ordre majeur, le nom de la méthode (par index string_id ) est l'ordre intermédiaire et le prototype de méthode (par index proto_id ) est l'ordre mineur. La liste ne doit contenir aucune entrée en double.
classe_defs classe_def_item[] liste de définitions de classe. Les classes doivent être classées de telle sorte que la superclasse d'une classe donnée et les interfaces implémentées apparaissent dans la liste avant la classe de référence. De plus, il n’est pas valide qu’une définition d’une classe du même nom apparaisse plus d’une fois dans la liste.
appel_site_ids appel_site_id_item[] liste des identifiants des sites d'appel. Il s'agit des identifiants de tous les sites d'appel référencés par ce fichier, qu'ils soient définis ou non dans le fichier. Cette liste doit être triée par ordre croissant de call_site_off .
méthode_handles méthode_handle_item[] la méthode gère la liste. Une liste de tous les handles de méthode référencés par ce fichier, qu’ils soient définis ou non dans le fichier. Cette liste n'est pas triée et peut contenir des doublons qui correspondront logiquement à différentes instances de handle de méthode.
données ubyte[] zone de données, contenant toutes les données de support pour les tables répertoriées ci-dessus. Différents éléments ont des exigences d'alignement différentes, et des octets de remplissage sont insérés avant chaque élément si nécessaire pour obtenir un alignement correct.
lien_données ubyte[] données utilisées dans des fichiers liés statiquement. Le format des données dans cette section n'est pas spécifié par ce document. Cette section est vide dans les fichiers non liés et les implémentations d'exécution peuvent l'utiliser comme bon leur semble.

Définitions de champs de bits, de chaînes et de constantes

DEX_FILE_MAGIC

Intégré dans header_item

Le tableau/chaîne constante DEX_FILE_MAGIC est la liste d'octets qui doivent apparaître au début d'un fichier .dex pour qu'il soit reconnu comme tel. La valeur contient intentionnellement une nouvelle ligne ( "\n" ou 0x0a ) et un octet nul ( "\0" ou 0x00 ) afin d'aider à la détection de certaines formes de corruption. La valeur code également un numéro de version de format sous la forme de trois chiffres décimaux, qui devraient augmenter de manière monotone au fil du temps à mesure que le format évolue.

ubyte[8] DEX_FILE_MAGIC = { 0x64 0x65 0x78 0x0a 0x30 0x33 0x39 0x00 }
                        = "dex\n039\0"

Remarque : La prise en charge de la version 039 du format a été ajoutée dans la version Android 9.0, qui a introduit deux nouveaux bytecodes, const-method-handle et const-method-type . (Ceux-ci sont chacun décrits dans le tableau Récapitulatif des jeux de bytecodes .) Dans Android 10, la version 039 étend le format de fichier DEX pour inclure des informations d'API cachées qui ne s'appliquent qu'aux fichiers DEX sur le chemin de classe de démarrage.

Remarque : La prise en charge de la version 038 du format a été ajoutée dans la version Android 8.0. La version 038 a ajouté de nouveaux bytecodes ( invoke-polymorphic et invoke-custom ) et des données pour les descripteurs de méthode.

Remarque : La prise en charge de la version 037 du format a été ajoutée dans la version Android 7.0. Avant la version 037 la plupart des versions d'Android utilisaient la version 035 du format. La seule différence entre les versions 035 et 037 est l'ajout de méthodes par défaut et l'ajustement de l' invoke .

Remarque : Au moins quelques versions antérieures du format ont été utilisées dans des versions logicielles publiques largement disponibles. Par exemple, la version 009 a été utilisée pour les versions M3 de la plateforme Android (novembre-décembre 2007) et la version 013 a été utilisée pour les versions M5 de la plateforme Android (février-mars 2008). À plusieurs égards, ces versions antérieures du format diffèrent considérablement de la version décrite dans ce document.

ENDIAN_CONSTANT et REVERSE_ENDIAN_CONSTANT

Intégré dans header_item

La constante ENDIAN_CONSTANT permet d'indiquer le boutisme du fichier dans lequel elle se trouve. Bien que le format standard .dex soit petit-boutiste, les implémentations peuvent choisir d'effectuer un échange d'octets. Si une implémentation rencontrait un en-tête dont endian_tag est REVERSE_ENDIAN_CONSTANT au lieu de ENDIAN_CONSTANT , elle saurait que le fichier a été échangé en octets par rapport à la forme attendue.

uint ENDIAN_CONSTANT = 0x12345678;
uint REVERSE_ENDIAN_CONSTANT = 0x78563412;

NO_INDEX

Intégré dans class_def_item et debug_info_item

La constante NO_INDEX est utilisée pour indiquer qu'une valeur d'index est absente.

Remarque : Cette valeur n'est pas définie comme étant 0 , car il s'agit en fait généralement d'un index valide.

La valeur choisie pour NO_INDEX est représentable sous la forme d'un seul octet dans le codage uleb128p1 .

uint NO_INDEX = 0xffffffff;    // == -1 if treated as a signed int

définitions d'access_flags

Intégré dans class_def_item, encoded_field, encoded_method et InnerClass

Les champs de bits de ces indicateurs sont utilisés pour indiquer l'accessibilité et les propriétés globales des classes et des membres de la classe.

Nom Valeur Pour les classes (et les annotations InnerClass ) Pour les champs Pour les méthodes
ACC_PUBLIC 0x1 public : visible partout public : visible partout public : visible partout
ACC_PRIVÉ 0x2 * private : visible uniquement par la classe qui définit private : visible uniquement par la classe qui définit private : visible uniquement par la classe qui définit
ACC_PROTÉGÉ 0x4 * protected : visible par le package et les sous-classes protected : visible par le package et les sous-classes protected : visible par le package et les sous-classes
ACC_STATIQUE 0x8 * static : n'est pas construit avec une référence this externe static : global pour définir la classe static : ne prend pas this argument
ACC_FINAL 0x10 final : non sous-classable final : immuable après construction final : non remplaçable
ACC_SYNCHRONISÉ 0x20 synchronized : verrou associé acquis automatiquement autour de l'appel à cette méthode.

Remarque : Cette définition n'est valide que lorsque ACC_NATIVE est également défini.

ACC_VOLATILE 0x40 volatile : règles d'accès spéciales pour aider à la sécurité des threads
ACC_BRIDGE 0x40 méthode bridge, ajoutée automatiquement par le compilateur en tant que pont de type sécurisé
ACC_TRANSIENT 0x80 transient : à ne pas enregistrer par la sérialisation par défaut
ACC_VARARGS 0x80 le dernier argument doit être traité comme un argument "de repos" par le compilateur
ACC_NATIVE 0x100 native : implémenté en code natif
ACC_INTERFACE 0x200 interface : classe abstraite multi-implémentable
ACC_ABSTRACT 0x400 abstract : non directement instanciable abstract : non implémenté par cette classe
ACC_STRICT 0x800 strictfp : règles strictes pour l'arithmétique à virgule flottante
ACC_SYNTHÉTIQUE 0x1000 non directement défini dans le code source non directement défini dans le code source non directement défini dans le code source
ACC_ANNOTATION 0x2000 déclaré comme classe d'annotation
ACC_ENUM 0x4000 déclaré comme type énuméré déclaré comme valeur énumérée
(inutilisé) 0x8000
ACC_CONSTRUCTEUR 0x10000 méthode constructeur (initialiseur de classe ou d'instance)
ACC_DECLARED_
SYNCHRONISÉ
0x20000 déclaré synchronized .

Remarque : Cela n'a aucun effet sur l'exécution (autre que le reflet de cet indicateur en soi).

* Autorisé uniquement pour les annotations InnerClass et ne doit jamais être activé dans un class_def_item .

Encodage UTF-8 modifié

En guise de concession pour faciliter la prise en charge des anciens formats, le format .dex encode ses données de chaîne sous une forme UTF-8 modifiée standard de facto, ci-après dénommée MUTF-8. Ce formulaire est identique à la norme UTF-8, sauf :

  • Seuls les codages à un, deux et trois octets sont utilisés.
  • Les points de code compris dans la plage U+10000U+10ffff sont codés sous forme de paire de substitution, dont chacun est représenté par une valeur codée sur trois octets.
  • Le point de code U+0000 est codé sous forme de deux octets.
  • Un simple octet nul (valeur 0 ) indique la fin d'une chaîne, comme c'est le cas pour l'interprétation standard du langage C.

Les deux premiers éléments ci-dessus peuvent être résumés comme suit : MUTF-8 est un format de codage pour UTF-16, au lieu d'être un format de codage plus direct pour les caractères Unicode.

Les deux derniers éléments ci-dessus permettent simultanément d'inclure le point de code U+0000 dans une chaîne tout en le manipulant comme une chaîne terminée par un caractère C de style C.

Cependant, le codage spécial U+0000 signifie que, contrairement à l'UTF-8 normal, le résultat de l'appel de la fonction C standard strcmp() sur une paire de chaînes MUTF-8 n'indique pas toujours le résultat correctement signé de la comparaison de chaînes inégales . . Lorsque l'ordre (pas seulement l'égalité) est une préoccupation, le moyen le plus simple de comparer les chaînes MUTF-8 est de les décoder caractère par caractère et de comparer les valeurs décodées. (Cependant, des implémentations plus intelligentes sont également possibles.)

Veuillez vous référer à la norme Unicode pour plus d'informations sur le codage des caractères. MUTF-8 est en fait plus proche du codage (relativement moins connu) CESU-8 que de l'UTF-8 en soi.

encodage encoded_value

Intégré dans annotation_element et encoded_array_item

Une encoded_value est un élément codé de données (presque) arbitraires structurées hiérarchiquement. L'encodage se veut à la fois compact et simple à analyser.

Nom Format Description
(value_arg << 5) | type de valeur ubyte octet indiquant le type de la value immédiatement suivante ainsi qu'un argument de clarification facultatif dans les trois bits de poids fort. Voir ci-dessous pour les différentes définitions value . Dans la plupart des cas, value_arg code la longueur de la value immédiatement suivante en octets, comme (size - 1) , par exemple, 0 signifie que la valeur nécessite un octet et 7 signifie qu'elle nécessite huit octets ; il existe cependant des exceptions, comme indiqué ci-dessous.
valeur ubyte[] octets représentant la valeur, de longueur variable et interprétés différemment pour différents octets value_type , bien que toujours petit-boutiste. Voir les différentes définitions de valeurs ci-dessous pour plus de détails.

Formats de valeur

Nom du type value_type value_arg Format Format value Description
VALUE_BYTE 0x00 (aucun ; doit être 0 ) ubyte[1] valeur entière signée d'un octet
VALUE_SHORT 0x02 taille - 1 (0…1) ubyte[taille] valeur entière signée sur deux octets, signe étendu
VALUE_CHAR 0x03 taille - 1 (0…1) ubyte[taille] valeur entière non signée sur deux octets, étendue à zéro
VALUE_INT 0x04 taille - 1 (0…3) ubyte[taille] valeur entière signée de quatre octets, signe étendu
VALUE_LONG 0x06 taille - 1 (0…7) ubyte[taille] valeur entière signée de huit octets, signe étendu
VALUE_FLOAT 0x10 taille - 1 (0…3) ubyte[taille] modèle binaire de quatre octets, étendu à zéro vers la droite et interprété comme une valeur à virgule flottante IEEE754 de 32 bits
VALUE_DOUBLE 0x11 taille - 1 (0…7) ubyte[taille] motif binaire de huit octets, étendu à zéro vers la droite et interprété comme une valeur à virgule flottante IEEE754 de 64 bits
VALUE_METHOD_TYPE 0x15 taille - 1 (0…3) ubyte[taille] valeur entière de quatre octets non signée (étendue à zéro), interprétée comme un index dans la section proto_ids et représentant une valeur de type de méthode
VALUE_METHOD_HANDLE 0x16 taille - 1 (0…3) ubyte[taille] valeur entière de quatre octets non signée (étendue à zéro), interprétée comme un index dans la section method_handles et représentant une valeur de handle de méthode
VALUE_STRING 0x17 taille - 1 (0…3) ubyte[taille] valeur entière de quatre octets non signée (étendue à zéro), interprétée comme un index dans la section string_ids et représentant une valeur de chaîne
TYPE DE VALEUR 0x18 taille - 1 (0…3) ubyte[taille] valeur entière de quatre octets non signée (étendue à zéro), interprétée comme un index dans la section type_ids et représentant une valeur de type/classe réfléchissante
VALUE_FIELD 0x19 taille - 1 (0…3) ubyte[taille] valeur entière de quatre octets non signée (étendue à zéro), interprétée comme un index dans la section field_ids et représentant une valeur de champ réfléchissante
VALUE_METHOD 0x1a taille - 1 (0…3) ubyte[taille] valeur entière de quatre octets non signée (étendue à zéro), interprétée comme un index dans la section method_ids et représentant une valeur de méthode réfléchissante
VALUE_ENUM 0x1b taille - 1 (0…3) ubyte[taille] valeur entière de quatre octets non signée (étendue à zéro), interprétée comme un index dans la section field_ids et représentant la valeur d'une constante de type énumérée
VALUE_ARRAY 0x1c (aucun ; doit être 0 ) tableau_codé un tableau de valeurs, au format spécifié par " encoded_array format " ci-dessous. La taille de la value est implicite dans l'encodage.
VALUE_ANNOTATION 0x1d (aucun ; doit être 0 ) annotation_codée une sous-annotation, au format spécifié par " encoded_annotation format" ci-dessous. La taille de la value est implicite dans l'encodage.
VALUE_NULL 0x1e (aucun ; doit être 0 ) (aucun) valeur de référence null
VALUE_BOOLEAN 0x1f booléen (0…1) (aucun) valeur d'un bit ; 0 pour false et 1 pour true . Le bit est représenté dans value_arg .

format encoded_array

Nom Format Description
taille uleb128 nombre d'éléments dans le tableau
valeurs valeur_codée[taille] une série de séquences d'octets size encoded_value au format spécifié par cette section, concaténées séquentiellement.

format d'annotation_encodée

Nom Format Description
type_idx uleb128 type de l'annotation. Il doit s'agir d'un type de classe (et non d'un tableau ou d'une primitive).
taille uleb128 nombre de mappages nom-valeur dans cette annotation
éléments annotation_element[taille] éléments de l'annotation, représentés directement en ligne (et non sous forme de décalages). Les éléments doivent être triés par ordre croissant par index string_id .

format annotation_element

Nom Format Description
nom_idx uleb128 nom de l'élément, représenté sous forme d'index dans la section string_ids . La chaîne doit être conforme à la syntaxe de MemberName , définie ci-dessus.
valeur valeur_codée valeur de l'élément

Syntaxe de chaîne

Il existe plusieurs types d'éléments dans un fichier .dex qui font finalement référence à une chaîne. Les définitions de style BNF suivantes indiquent la syntaxe acceptable pour ces chaînes.

NomSimple

Un SimpleName est la base de la syntaxe des noms d’autres choses. Le format .dex permet ici une bonne latitude (beaucoup plus que la plupart des langues sources courantes). En bref, un nom simple se compose de n'importe quel caractère ou chiffre alphabétique faible-ASCII, de quelques symboles spécifiques faible-ASCII et de la plupart des points de code non-ASCII qui ne sont pas des caractères de contrôle, d'espace ou spéciaux. À partir de la version 040 , le format autorise en plus les caractères d'espacement (catégorie Unicode Zs ). Notez que les points de code de substitution (dans la plage U+d800U+dfff ) ne sont pas considérés comme des caractères de nom valides en soi, mais les caractères supplémentaires Unicode sont valides (qui sont représentés par l'alternative finale de la règle pour SimpleNameChar ), et ils doit être représenté dans un fichier sous forme de paires de points de code de substitution dans le codage MUTF-8.

Nom simple
CharNomSimple ( CharNomSimple )*
CharNomSimple
'A''Z'
| 'a''z'
| '0''9'
| ' ' depuis DEX version 040
| '$'
| '-'
| '_'
| U+00a0 depuis DEX version 040
| U+00a1U+1fff
| U+2000U+200a depuis DEX version 040
| U+2010U+2027
| U+202f depuis DEX version 040
| U+2030U+d7ff
| U+e000U+ffef
| U+10000U+10ffff

Nom de membre

utilisé par field_id_item et method_id_item

Un MemberName est le nom d'un membre d'une classe, les membres étant des champs, des méthodes et des classes internes.

Nom du membre
NomSimple
| '<' NomSimple '>'

Nom de classe complet

Un FullClassName est un nom de classe complet, comprenant un spécificateur de package facultatif suivi d'un nom obligatoire.

Nom de classe complet
FacultatifPackagePrefix SimpleName
Préfixe de package facultatif
( Nom Simple '/' )*

TypeDescripteur

Utilisé par type_id_item

Un TypeDescriptor est la représentation de n'importe quel type, y compris les primitives, les classes, les tableaux et void . Voir ci-dessous la signification des différentes versions.

TypeDescripteur
'V'
| Descripteur de type de champ
Descripteur de type de champ
NonArrayFieldTypeDescriptor
| ( '[' * 1…255) NonArrayFieldTypeDescriptor
NonArrayFieldTypeDescriptor
'Z'
| 'B'
| 'S'
| 'C'
| 'I'
| 'J'
| 'F'
| 'D'
| 'L' Nom de Classe Complet ';'

ShortyDescripteur

Utilisé par proto_id_item

Un ShortyDescriptor est la représentation abrégée d'un prototype de méthode, comprenant les types de retour et de paramètre, sauf qu'il n'y a pas de distinction entre les différents types de référence (classe ou tableau). Au lieu de cela, tous les types de référence sont représentés par un seul caractère 'L' .

ShortyDescripteur
ShortyReturnType ( ShortyFieldType )*
ShortyReturnType
'V'
| ShortyFieldType
Type de champ court
'Z'
| 'B'
| 'S'
| 'C'
| 'I'
| 'J'
| 'F'
| 'D'
| 'L'

Sémantique du TypeDescriptor

C'est la signification de chacune des variantes de TypeDescriptor .

Syntaxe Signification
V void ; valable uniquement pour les types de retour
Z boolean
B byte
S short
C char
je int
J. long
F float
D double
L pleinement/qualifié/Nom ; la classe fully.qualified.Name
[ descripteur array of descriptor , utilisable de manière récursive pour les tableaux de tableaux, bien qu'il ne soit pas valide d'avoir plus de 255 dimensions.

Articles et structures associées

Cette section comprend des définitions pour chacun des éléments de niveau supérieur pouvant apparaître dans un fichier .dex .

en-tête_item

Apparaît dans la section d'en-tête

Alignement : 4 octets

Nom Format Description
la magie ubyte[8] = DEX_FILE_MAGIC valeur magique. Voir la discussion ci-dessus sous " DEX_FILE_MAGIC " pour plus de détails.
somme de contrôle uint somme de contrôle adler32 du reste du fichier (tout sauf magic et ce champ) ; utilisé pour détecter la corruption de fichiers
signature uoctet[20] Signature SHA-1 (hachage) du reste du fichier (tout sauf magic , checksum et ce champ) ; utilisé pour identifier de manière unique les fichiers
taille du fichier uint taille du fichier entier (y compris l'en-tête), en octets
taille_en-tête uint = 0x70 taille de l'en-tête (cette section entière), en octets. Cela permet au moins une quantité limitée de compatibilité ascendante/avale sans invalider le format.
endian_tag uint = ENDIAN_CONSTANT étiquette d'endianité. Voir la discussion ci-dessus sous " ENDIAN_CONSTANT et REVERSE_ENDIAN_CONSTANT " pour plus de détails.
lien_size uint taille de la section de lien, ou 0 si ce fichier n'est pas lié statiquement
lien_off uint décalage entre le début du fichier et la section de lien, ou 0 si link_size == 0 . Le décalage, s'il est différent de zéro, doit correspondre à un décalage dans la section link_data . Le format des données pointées n'est pas précisé par ce document ; ce champ d'en-tête (et le précédent) sont laissés sous forme de points d'ancrage destinés aux implémentations d'exécution.
map_off uint décalage entre le début du fichier et l'élément de carte. Le décalage, qui doit être différent de zéro, doit correspondre à un décalage dans la section data , et les données doivent être au format spécifié par " map_list " ci-dessous.
string_ids_size uint nombre de chaînes dans la liste des identifiants de chaîne
string_ids_off uint décalage entre le début du fichier et la liste des identifiants de chaîne, ou 0 si string_ids_size == 0 (certes un cas limite étrange). Le décalage, s'il est différent de zéro, doit être au début de la section string_ids .
type_ids_size uint nombre d'éléments dans la liste des identifiants de type, au maximum 65 535
type_ids_off uint décalage entre le début du fichier et la liste des identifiants de type, ou 0 si type_ids_size == 0 (certes un cas limite étrange). Le décalage, s'il est différent de zéro, doit être au début de la section type_ids .
proto_ids_size uint nombre d'éléments dans la liste des identifiants de prototype, au maximum 65 535
proto_ids_off uint décalage entre le début du fichier et la liste des identifiants de prototype, ou 0 si proto_ids_size == 0 (certes un cas limite étrange). Le décalage, s'il est différent de zéro, doit être au début de la section proto_ids .
field_ids_size uint nombre d'éléments dans la liste des identifiants de champ
field_ids_off uint décalage entre le début du fichier et la liste des identifiants de champ, ou 0 si field_ids_size == 0 . Le décalage, s'il est différent de zéro, doit être au début de la section field_ids .
méthode_ids_size uint nombre d'éléments dans la liste des identifiants de méthode
méthode_ids_off uint décalage entre le début du fichier et la liste des identifiants de méthode, ou 0 si method_ids_size == 0 . Le décalage, s'il est différent de zéro, doit être au début de la section method_ids .
classe_defs_size uint nombre d'éléments dans la liste des définitions de classe
class_defs_off uint décalage entre le début du fichier et la liste des définitions de classe, ou 0 si class_defs_size == 0 (certes un cas limite étrange). Le décalage, s'il est différent de zéro, doit être au début de la section class_defs .
taille_données uint Taille de la section data en octets. Doit être un multiple pair de sizeof(uint).
données_off uint décalage entre le début du fichier et le début de la section data .

map_list

Apparaît dans la section données

Référencé depuis header_item

Alignement : 4 octets

Il s'agit d'une liste de tout le contenu d'un fichier, dans l'ordre. Il contient une certaine redondance par rapport à header_item mais est destiné à être un formulaire facile à utiliser pour parcourir un fichier entier. Un type donné doit apparaître au plus une fois dans une carte, mais il n'y a aucune restriction sur l'ordre dans lequel les types peuvent apparaître, autres que les restrictions impliquées par le reste du format (par exemple, une section header doit apparaître en premier, suivie d'un string_ids rubrique, etc.). De plus, les entrées de carte doivent être classées par décalage initial et ne doivent pas se chevaucher.

Nom Format Description
taille uint taille de la liste, en entrées
liste map_item[taille] éléments de la liste

format élément_carte

Nom Format Description
taper ushort type d'articles ; voir le tableau ci-dessous
inutilisé ushort (inutilisé)
taille uint décompte du nombre d'éléments à trouver au décalage indiqué
compenser uint décalage du début du fichier vers les éléments en question

Codes de type

Type d'élément Constante Valeur Taille de l'élément en octets
en-tête_item TYPE_HEADER_ITEM 0x0000 0x70
string_id_item TYPE_STRING_ID_ITEM 0x0001 0x04
type_id_item TYPE_TYPE_ID_ITEM 0x0002 0x04
proto_id_item TYPE_PROTO_ID_ITEM 0x0003 0x0c
champ_id_item TYPE_FIELD_ID_ITEM 0x0004 0x08
méthode_id_item TYPE_METHOD_ID_ITEM 0x0005 0x08
classe_def_item TYPE_CLASS_DEF_ITEM 0x0006 0x20
appel_site_id_item TYPE_CALL_SITE_ID_ITEM 0x0007 0x04
méthode_handle_item TYPE_METHOD_HANDLE_ITEM 0x0008 0x08
map_list TYPE_MAP_LIST 0x1000 4 + (taille de l'article * 12)
type_list TYPE_TYPE_LIST 0x1001 4 + (taille de l'article * 2)
annotation_set_ref_list TYPE_ANNOTATION_SET_REF_LIST 0x1002 4 + (taille de l'article * 4)
annotation_set_item TYPE_ANNOTATION_SET_ITEM 0x1003 4 + (taille de l'article * 4)
classe_data_item TYPE_CLASS_DATA_ITEM 0x2000 implicite; doit analyser
code_article TYPE_CODE_ITEM 0x2001 implicite; doit analyser
chaîne_données_élément TYPE_STRING_DATA_ITEM 0x2002 implicite; doit analyser
debug_info_item TYPE_DEBUG_INFO_ITEM 0x2003 implicite; doit analyser
annotation_item TYPE_ANNOTATION_ITEM 0x2004 implicite; doit analyser
encoded_array_item TYPE_ENCODED_ARRAY_ITEM 0x2005 implicite; doit analyser
annotations_directory_item TYPE_ANNOTATIONS_DIRECTORY_ITEM 0x2006 implicite; doit analyser
cachéapi_class_data_item TYPE_HIDDENAPI_CLASS_DATA_ITEM 0xF000 implicite; doit analyser

string_id_item

Apparaît dans la section string_ids

Alignement : 4 octets

Nom Format Description
string_data_off uint décalage entre le début du fichier et les données de chaîne pour cet élément. Le décalage doit être vers un emplacement dans la section data et les données doivent être au format spécifié par " string_data_item " ci-dessous. Il n'y a aucune exigence d'alignement pour le décalage.

chaîne_données_élément

Apparaît dans la section données

Alignement : aucun (aligné sur les octets)

Nom Format Description
utf16_size uleb128 taille de cette chaîne, en unités de code UTF-16 (qui est la "longueur de la chaîne" dans de nombreux systèmes). Autrement dit, il s'agit de la longueur décodée de la chaîne. (La longueur codée est impliquée par la position de l'octet 0 )
données ubyte[] une série d'unités de code MUTF-8 (alias octets, alias octets) suivies d'un octet de valeur 0 . Voir « Codage MTF-8 (UTF-8 modifié) » ci-dessus pour plus de détails et une discussion sur le format de données.

Remarque : Il est acceptable d'avoir une chaîne qui inclut (la forme codée de) des unités de code de substitution UTF-16 (c'est-à-dire U+d800U+dfff ) soit de manière isolée, soit dans le désordre par rapport au codage habituel. d'Unicode en UTF-16. Il appartient aux utilisateurs de chaînes de niveau supérieur de rejeter ces codages invalides, le cas échéant.

type_id_item

Apparaît dans la section type_ids

Alignement : 4 octets

Nom Format Description
descripteur_idx uint index dans la liste string_ids pour la chaîne de descripteur de ce type. La chaîne doit être conforme à la syntaxe de TypeDescriptor , définie ci-dessus.

proto_id_item

Apparaît dans la section proto_ids

Alignement : 4 octets

Nom Format Description
shorty_idx uint index dans la liste string_ids pour la chaîne de descripteur abrégée de ce prototype. La chaîne doit être conforme à la syntaxe de ShortyDescriptor , définie ci-dessus, et doit correspondre au type de retour et aux paramètres de cet élément.
return_type_idx uint index dans la liste type_ids pour le type de retour de ce prototype
paramètres_off uint décalage depuis le début du fichier vers la liste des types de paramètres pour ce prototype, ou 0 si ce prototype n'a pas de paramètres. Ce décalage, s'il est différent de zéro, doit être dans la section data et les données doivent y être au format spécifié par "type_list" ci-dessous. De plus, il ne doit y avoir aucune référence au type void dans la liste.

champ_id_item

Apparaît dans la section field_ids

Alignement : 4 octets

Nom Format Description
classe_idx ushort index dans la liste type_ids pour le définisseur de ce champ. Il doit s'agir d'un type de classe et non d'un tableau ou d'un type primitif.
type_idx ushort index dans la liste type_ids pour le type de ce champ
nom_idx uint index dans la liste string_ids pour le nom de ce champ. La chaîne doit être conforme à la syntaxe de MemberName , définie ci-dessus.

méthode_id_item

Apparaît dans la section method_ids

Alignement : 4 octets

Nom Format Description
classe_idx ushort index dans la liste type_ids pour le définisseur de cette méthode. Il doit s'agir d'un type de classe ou de tableau, et non d'un type primitif.
proto_idx ushort index dans la liste proto_ids pour le prototype de cette méthode
nom_idx uint index dans la liste string_ids pour le nom de cette méthode. La chaîne doit être conforme à la syntaxe de MemberName , définie ci-dessus.

classe_def_item

Apparaît dans la section class_defs

Alignement : 4 octets

Nom Format Description
classe_idx uint index dans la liste type_ids pour cette classe. Il doit s'agir d'un type de classe et non d'un tableau ou d'un type primitif.
access_flags uint indicateurs d'accès à la classe ( public , final , etc.). Voir « Définitions access_flags » pour plus de détails.
superclasse_idx uint index dans la liste type_ids de la superclasse, ou la valeur constante NO_INDEX si cette classe n'a pas de superclasse (c'est-à-dire qu'il s'agit d'une classe racine telle que Object ). S'il est présent, il doit s'agir d'un type de classe et non d'un tableau ou d'un type primitif.
interfaces_off uint décalage depuis le début du fichier vers la liste des interfaces, ou 0 s'il n'y en a pas. Ce décalage doit être dans la section data et les données doivent y être dans le format spécifié par " type_list " ci-dessous. Chacun des éléments de la liste doit être un type de classe (pas un tableau ou un type primitif) et il ne doit y avoir aucun doublon.
source_file_idx uint index dans la liste string_ids pour le nom du fichier contenant la source originale de (au moins la plupart) de cette classe, ou la valeur spéciale NO_INDEX pour représenter un manque de ces informations. Le debug_info_item d'une méthode donnée peut remplacer ce fichier source, mais on s'attend à ce que la plupart des classes ne proviennent que d'un seul fichier source.
annotations_off uint décalage entre le début du fichier et la structure des annotations de cette classe, ou 0 s'il n'y a pas d'annotations sur cette classe. Ce décalage, s'il est différent de zéro, doit être dans la section data , et les données doivent y être dans le format spécifié par " annotations_directory_item " ci-dessous, avec tous les éléments faisant référence à cette classe comme définisseur.
classe_data_off uint décalage entre le début du fichier et les données de classe associées à cet élément, ou 0 s'il n'y a pas de données de classe pour cette classe. (Cela peut être le cas, par exemple, si cette classe est une interface de marqueur.) Le décalage, s'il est différent de zéro, doit être dans la section data , et les données doivent y être dans le format spécifié par " class_data_item " ci-dessous, avec tous les éléments faisant référence à cette classe comme définisseur.
valeurs_statiques_off uint décalage entre le début du fichier et la liste des valeurs initiales des champs static , ou 0 s'il n'y en a pas (et tous les champs static doivent être initialisés avec 0 ou null ). Ce décalage doit être dans la section data et les données doivent y être dans le format spécifié par " encoded_array_item " ci-dessous. La taille du tableau ne doit pas être supérieure au nombre de champs static déclarés par cette classe, et les éléments correspondent aux champs static dans le même ordre que celui déclaré dans la field_list correspondante. Le type de chaque élément du tableau doit correspondre au type déclaré de son champ correspondant. S'il y a moins d'éléments dans le tableau qu'il n'y a de champs static , alors les champs restants sont initialisés avec un 0 ou null approprié au type.

appel_site_id_item

Apparaît dans la section call_site_ids

Alignement : 4 octets

Nom Format Description
appel_site_off uint décalage par rapport au début du fichier pour appeler la définition du site. Le décalage doit être dans la section de données et les données doivent y être au format spécifié par "call_site_item" ci-dessous.

appel_site_item

Apparaît dans la section données

Alignement : aucun (octet aligné)

Le call_site_item est un encoded_array_item dont les éléments correspondent aux arguments fournis à une méthode d'éditeur de liens bootstrap. Les trois premiers arguments sont :

  1. Un handle de méthode représentant la méthode de l’éditeur de liens bootstrap (VALUE_METHOD_HANDLE).
  2. Un nom de méthode que l'éditeur de liens bootstrap doit résoudre (VALUE_STRING).
  3. Un type de méthode correspondant au type du nom de méthode à résoudre (VALUE_METHOD_TYPE).

Tous les arguments supplémentaires sont des valeurs constantes transmises à la méthode de l’éditeur de liens bootstrap. Ces arguments sont transmis dans l'ordre et sans aucune conversion de type.

Le handle de méthode représentant la méthode de l’éditeur de liens bootstrap doit avoir un type de retour java.lang.invoke.CallSite . Les trois premiers types de paramètres sont :

  1. java.lang.invoke.Lookup
  2. java.lang.String
  3. java.lang.invoke.MethodType

Les types de paramètres de tous les arguments supplémentaires sont déterminés à partir de leurs valeurs constantes.

méthode_handle_item

Apparaît dans la section method_handles

Alignement : 4 octets

Nom Format Description
méthode_handle_type ushort type du handle de méthode ; voir le tableau ci-dessous
inutilisé ushort (inutilisé)
champ_or_method_id ushort ID de champ ou de méthode selon que le type de handle de méthode est un accesseur ou un invocateur de méthode
inutilisé ushort (inutilisé)

Codes de type de handle de méthode

Constante Valeur Description
METHOD_HANDLE_TYPE_STATIC_PUT 0x00 Le handle de méthode est un paramètre de champ statique (accesseur)
METHOD_HANDLE_TYPE_STATIC_GET 0x01 Le handle de méthode est un getter de champ statique (accesseur)
METHOD_HANDLE_TYPE_INSTANCE_PUT 0x02 Le handle de méthode est un paramètre de champ d’instance (accesseur)
Method_handle_type_instance_get 0x03 La poignée de la méthode est un champ de champ d'instance (accessoire)
Method_handle_type_invoke_static 0x04 La poignée de la méthode est un invocateur de méthode statique
Method_handle_type_invoke_instance 0x05 La poignée de la méthode est une invocateur de méthode d'instance
Method_handle_type_invoke_constructor 0x06 La poignée de la méthode est un invocateur de méthode constructeur
Method_handle_type_invoke_direct 0x07 La poignée de la méthode est un invocateur de méthode directe
Method_handle_type_invoke_interface 0x08 La poignée de la méthode est un invocateur de méthode d'interface

class_data_item

Référencé à partir de class_def_item

Apparaît dans la section de données

Alignement: Aucun (aligné par octet)

Nom Format Description
static_fields_size Uleb128 le nombre de champs statiques définis dans cet élément
instance_fields_size Uleb128 le nombre de champs d'instance définis dans cet élément
Direct_methods_size Uleb128 le nombre de méthodes directes définies dans cet élément
virtual_methods_size Uleb128 le nombre de méthodes virtuelles définies dans cet élément
static_fields codéd_field [static_fields_size] Les champs statiques définis, représentés comme une séquence d'éléments codés. Les champs doivent être triés par field_idx dans l'ordre croissant.
instance_fields encoded_field [instance_fields_size] Les champs d'instance définis, représentés comme une séquence d'éléments codés. Les champs doivent être triés par field_idx dans l'ordre croissant.
Direct_methods encodé_Method [direct_methods_size] Les méthodes directes définies (toutes les méthodes static , private ou constructeurs) représentées comme une séquence d'éléments codés. Les méthodes doivent être triées par method_idx dans l'ordre croissant.
virtual_methods encodé_method [virtual_methods_size] Les méthodes virtuelles définies (aucune des static , private ou constructeurs), représentées comme une séquence d'éléments codés. Cette liste ne doit pas inclure des méthodes héréditaires, sauf dépassement de la classe que cet élément représente. Les méthodes doivent être triées par method_idx dans l'ordre croissant. La method_idx d'une méthode virtuelle ne doit pas être la même que n'importe quelle méthode directe.

Remarque: toutes les instances field_id et method_id de tous les éléments doivent se référer à la même classe de définition.

format encodé_field

Nom Format Description
field_idx_diff Uleb128 Index dans la liste field_ids pour l'identité de ce champ (inclut le nom et le descripteur), représenté comme une différence par rapport à l'index de l'élément précédent dans la liste. L'indice du premier élément d'une liste est représenté directement.
Access_Flags Uleb128 Accédez aux drapeaux pour le champ ( public , final , etc.). Voir "Définitions access_flags " pour plus de détails.

format encodé_method

Nom Format Description
Method_idx_diff Uleb128 Index dans la liste method_ids pour l'identité de cette méthode (inclut le nom et le descripteur), représenté comme une différence par rapport à l'index de l'élément précédent dans la liste. L'indice du premier élément d'une liste est représenté directement.
Access_Flags Uleb128 Accédez aux drapeaux de la méthode ( public , final , etc.). Voir "Définitions access_flags " pour plus de détails.
code_off Uleb128 décalage du début du fichier à la structure du code pour cette méthode, ou 0 si cette méthode est abstract ou native . Le décalage doit être à un emplacement dans la section data . Le format des données est spécifié par " code_item " ci-dessous.

type_list

Référencé à partir de class_def_item et proto_id_item

Apparaît dans la section de données

Alignement: 4 octets

Nom Format Description
taille uint Taille de la liste, dans les entrées
liste type_item [taille] éléments de la liste

Format de type_item

Nom Format Description
type_idx faire une œuvre Index dans la liste type_ids

code_item

Référencé à partir de codé_method

Apparaît dans la section de données

Alignement: 4 octets

Nom Format Description
registres_size faire une œuvre le nombre de registres utilisés par ce code
ins_size faire une œuvre le nombre de mots d'arguments entrants à la méthode à laquelle ce code est pour
OutS_Size faire une œuvre Le nombre de mots d'espace d'argument sortant requis par ce code pour l'invocation de la méthode
tries_size faire une œuvre le nombre de try_item s pour cette instance. Si non zéro, ceux-ci apparaissent comme le tableau tries juste après les insns dans ce cas.
debug_info_off uint Compensation du début du fichier vers la séquence d'informations de débogage (numéros de ligne + d'informations de variable locale) pour ce code, ou 0 s'il n'y a tout simplement pas d'informations. Le décalage, s'il est non nul, doit être à un emplacement dans la section data . Le format des données est spécifié par " debug_info_item " ci-dessous.
INSNS_SIZE uint Taille de la liste des instructions, en unités de code 16 bits
INSNS Ushort [INSNS_SIZE] tableau réel de bytecode. Le format de code dans un tableau insns est spécifié par le document complémentaire Dalvik Bytecode . Notez que bien que cela soit défini comme un tableau d' ushort , il existe des structures internes qui préfèrent l'alignement de quatre octets. De plus, si cela se trouve dans un fichier à balayage endian, l'échange est effectué uniquement sur les instances ushort individuelles et non sur les structures internes plus grandes.
rembourrage ushort (facultatif) = 0 Deux octets de rembourrage pour rendre tries à quatre octets alignés. Cet élément n'est présent que si tries_size n'est pas zéro et insns_size est impair.
essaie try_item [tries_size] (facultatif) Array indiquant où dans le code les exceptions sont capturées et comment les gérer. Les éléments du tableau doivent être sans chevauchement dans la plage et dans l'ordre de faible à une adresse élevée. Cet élément n'est présent que si tries_size n'est pas zéro.
gestionnaires encodé_catch_handler_list (facultatif) octets représentant une liste de listes de types de captures et d'adresses de gestionnaire associées. Chaque try_item a un décalage par octet dans cette structure. Cet élément n'est présent que si tries_size n'est pas zéro.

format try_item

Nom Format Description
start_addr uint Adresse de démarrage du bloc de code couvert par cette entrée. L'adresse est un décompte des unités de code 16 bits au début de la première instruction couverte.
insn_count faire une œuvre Nombre d'unités de code 16 bits couvertes par cette entrée. La dernière unité de code couverte (inclusive) est start_addr + insn_count - 1 .
handler_off faire une œuvre Offset en octets depuis le début du encoded_catch_hander_list à l' encoded_catch_handler pour cette entrée. Cela doit être un décalage au début d'un encoded_catch_handler .

Format encodé_catch_handler_list

Nom Format Description
taille Uleb128 taille de cette liste, dans les entrées
liste encodé_catch_handler [Handlers_size] Liste réelle des listes de gestionnaires, représentée directement (pas sous forme de décalages), et concaténée séquentiellement

format encodé_catch_handler

Nom Format Description
taille SLEB128 Nombre de types de captures dans cette liste. Si non positif, il s'agit du négatif du nombre de types de captures, et les captures sont suivies d'un gestionnaire de fourre-tout. Par exemple: une size de 0 signifie qu'il y a un fourre-tout mais pas de captures explicitement typées. Une size de 2 signifie qu'il y a deux prises explicitement dactylographiées et pas de fourre-tout. Et une size de -1 signifie qu'il y a une prise dactylographiée avec un fourre-tout.
gestionnaires encodé_type_addr_pair [ABS (taille)] Des éléments codés en flux abs(size) , un pour chaque type capturé, dans l'ordre où les types doivent être testés.
Catch_ALL_ADDR Uleb128 (facultatif) Adresse bytecode du gestionnaire de fourre-tout. Cet élément n'est présent que si size n'est pas positive.

Format encodé_type_addr_pair

Nom Format Description
type_idx Uleb128 Indexez dans la liste type_ids pour le type de l'exception à attraper
adresse Uleb128 Adresse bytecode du gestionnaire d'exceptions associé

debug_info_item

Référencé à partir de code_item

Apparaît dans la section de données

Alignement: Aucun (aligné par octet)

Chaque debug_info_item définit une machine d'état codée d'octet inspirée de nainf3 qui, une fois interprétée, émet le tableau des positions et (potentiellement) les informations variables locales pour un code_item . La séquence commence par un en-tête de longueur variable (dont la longueur dépend du nombre de paramètres de méthode), est suivie par les bytecodes de la machine d'état, et se termine par un octet DBG_END_SEQUENCE .

La machine d'État se compose de cinq registres. Le registre address représente le décalage d'instructions dans l' insns_item associé dans les unités de code 16 bits. Le registre address commence à 0 au début de chaque séquence debug_info et ne doit augmenter que monotone. Le registre line représente le numéro de ligne source que la ligne doit être associée à la prochaine entrée de table des positions émise par la machine d'état. Il est initialisé dans l'en-tête de séquence et peut changer dans des directions positives ou négatives mais ne doit jamais être inférieur à 1 . Le registre source_file représente le fichier source auquel les entrées de numéro de ligne se réfèrent. Il est initialisé à la valeur de source_file_idx dans class_def_item . Les deux autres variables, prologue_end et epilogue_begin , sont des drapeaux booléens (initialisés en false ) qui indiquent si la position suivante émise doit être considérée comme un prologue ou un épilogue de méthode. La machine d'état doit également suivre le nom et le type de la dernière variable locale en direct dans chaque registre pour le code DBG_RESTART_LOCAL .

L'en-tête est le suivant:

Nom Format Description
début_ligne Uleb128 La valeur initiale du registre line de la machine d'état. Ne représente pas une entrée de positions réelles.
paramètres_size Uleb128 le nombre de noms de paramètres codés. Il devrait y en avoir un paramètre par méthode, à l'exclusion d'une méthode d'instance, this cas échéant.
paramètre_noms uleb128p1 [paramètres_size] Index de chaîne du nom du paramètre de la méthode. Une valeur codée de NO_INDEX indique qu'aucun nom n'est disponible pour le paramètre associé. Le descripteur de type et la signature sont impliqués à partir du descripteur de méthode et de la signature.

Les valeurs de code d'octets sont les suivantes:

Nom Valeur Format Arguments Description
Dbg_end_sequence 0x00 (aucun) termine une séquence d'informations de débogage pour un code_item
Dbg_advance_pc 0x01 uleb128 addr_diff addr_diff : montant à ajouter au registre d'adresse fait progresser le registre d'adresse sans émettre une entrée de postes
Dbg_advance_line 0x02 SLEB128 LINE_DIFF line_diff : montant pour modifier la ligne fait progresser le registre de ligne sans émettre une entrée de postes
Dbg_start_local 0x03 Uleb128 registre_num
uleb128p1 name_idx
uleb128p1 type_idx
register_num : inscription qui contiendra local
name_idx : index de chaîne du nom
type_idx : index de type du type
introduit une variable locale à l'adresse actuelle. name_idx ou type_idx peuvent être NO_INDEX pour indiquer que cette valeur est inconnue.
Dbg_start_local_extended 0x04 Uleb128 registre_num
uleb128p1 name_idx
uleb128p1 type_idx
Uleb128p1 Sig_idx
register_num : inscription qui contiendra local
name_idx : index de chaîne du nom
type_idx : index de type du type
sig_idx : Index de chaîne de la signature de type
introduit un local avec une signature de type à l'adresse actuelle. Tout name_idx , type_idx ou sig_idx peut être NO_INDEX pour indiquer que cette valeur est inconnue. (Si sig_idx est -1 , cependant, les mêmes données peuvent être représentées plus efficacement à l'aide de l'OPCode DBG_START_LOCAL .)

Remarque: Voir la discussion sous " dalvik.annotation.Signature " ci-dessous pour les mises en garde sur la gestion des signatures.

Dbg_end_local 0x05 Uleb128 registre_num register_num : enregistrer ce contenu local marque une variable locale actuellement en vie comme hors de portée à l'adresse actuelle
Dbg_restart_local 0x06 Uleb128 registre_num register_num : inscrire pour redémarrer réintroduit une variable locale à l'adresse actuelle. Le nom et le type sont les mêmes que le dernier local qui était en direct dans le registre spécifié.
Dbg_set_pologue_end 0x07 (aucun) Définit le registre de la machine de l'état prologue_end , indiquant que la prochaine entrée de position ajoutée doit être considérée comme la fin d'un prologue de méthode (un endroit approprié pour un point d'arrêt de la méthode). Le registre prologue_end est effacé par tout OPCode spécial ( >= 0x0a ).
Dbg_set_epilogue_begin 0x08 (aucun) Définit le registre de la machine epilogue_begin State, indiquant que la prochaine entrée de position ajoutée doit être considérée comme le début d'un épilogue de méthode (un endroit approprié pour suspendre l'exécution avant la sortie de la méthode). Le registre epilogue_begin est effacé par tout OPCode spécial ( >= 0x0a ).
Dbg_set_file 0x09 uleb128p1 name_idx name_idx : index de chaîne du nom du fichier source; NO_INDEX si inconnu indique que toutes les entrées de numéro de ligne suivantes font référence à ce nom de fichier source, au lieu du nom par défaut spécifié dans code_item
Opcodes spéciaux 0x0a… 0xff (aucun) Faire progresser les registres line et address , émet une entrée de position et efface prologue_end et epilogue_begin . Voir ci-dessous pour la description.

Opcodes spéciaux

OPCODES avec des valeurs entre 0x0a et 0xff (inclusives) déplacez les registres de line et address par une petite quantité, puis émettent une nouvelle entrée de table de position. La formule pour les incréments est la suivante:

DBG_FIRST_SPECIAL = 0x0a  // the smallest special opcode
DBG_LINE_BASE   = -4      // the smallest line number increment
DBG_LINE_RANGE  = 15      // the number of line increments represented

adjusted_opcode = opcode - DBG_FIRST_SPECIAL

line += DBG_LINE_BASE + (adjusted_opcode % DBG_LINE_RANGE)
address += (adjusted_opcode / DBG_LINE_RANGE)

annotations_directory_item

Référencé à partir de class_def_item

Apparaît dans la section de données

Alignement: 4 octets

Nom Format Description
class_annotations_off uint Décalage du début du fichier aux annotations effectuées directement sur la classe, ou 0 si la classe n'a pas d'annotations directes. Le décalage, s'il est non nul, doit être à un emplacement dans la section data . Le format des données est spécifié par " annotation_set_item " ci-dessous.
fields_size uint Compte de champs annotés par cet article
annoté_methods_size uint Compte de méthodes annotées par cet élément
annoté_parameters_size uint le nombre de paramètres de méthode liste annotée par cet élément
field_annotations field_annotation [Fields_Size] (facultatif) Liste des annotations de champ associées. Les éléments de la liste doivent être triés par ordre croissant, par field_idx .
Method_annotations Method_annotation [Methods_size] (Facultatif) Liste des annotations de méthode associées. Les éléments de la liste doivent être triés par ordre croissant, par method_idx .
paramètre_annotations paramètre_annotation [Paramètres_size] (facultatif) Liste des annotations des paramètres de méthode associées. Les éléments de la liste doivent être triés par ordre croissant, par method_idx .

Remarque: toutes les instances field_id et method_id de tous les éléments doivent se référer à la même classe de définition.

Format sur le terrain

Nom Format Description
field_idx uint Index dans la liste field_ids pour l'identité du champ en cours d'annomination
annotations_off uint décalage du début du fichier à la liste des annotations pour le champ. Le décalage doit être à un emplacement dans la section data . Le format des données est spécifié par " annotation_set_item " ci-dessous.

Format de méthode_annotation

Nom Format Description
Method_idx uint Index dans la liste method_ids pour l'identité de la méthode en cours d'annomination
annotations_off uint décalage du début du fichier à la liste des annotations pour la méthode. Le décalage doit être à un emplacement dans la section data . Le format des données est spécifié par " annotation_set_item " ci-dessous.

Format de paramètre_annotation

Nom Format Description
Method_idx uint Index dans la liste method_ids pour l'identité de la méthode dont les paramètres sont en cours
annotations_off uint décalage du début du fichier à la liste des annotations pour les paramètres de la méthode. Le décalage doit être à un emplacement dans la section data . Le format des données est spécifié par " annotation_set_ref_list " ci-dessous.

annotation_set_ref_list

Référencé à partir de paramètre_annotations_item

Apparaît dans la section de données

Alignement: 4 octets

Nom Format Description
taille uint Taille de la liste, dans les entrées
liste annotation_set_ref_item [taille] éléments de la liste

format annotation_set_ref_item

Nom Format Description
annotations_off uint décalage du début du fichier au jeu d'annotation référencé ou 0 s'il n'y a pas d'annotations pour cet élément. Le décalage, s'il est non nul, doit être à un emplacement dans la section data . Le format des données est spécifié par " annotation_set_item " ci-dessous.

annotation_set_item

Référencé à partir d'annotations_directory_item, field_annotations_item, method_annotations_item et annotation_set_ref_item

Apparaît dans la section de données

Alignement: 4 octets

Nom Format Description
taille uint Taille de l'ensemble, dans les entrées
entrées annotation_off_item [taille] Éléments de l'ensemble. Les éléments doivent être triés par ordre croissant, par type_idx .

format annotation_off_item

Nom Format Description
annotation_off uint décalage du début du fichier à une annotation. Le décalage doit être à un emplacement dans la section data , et le format des données à cet emplacement est spécifié par " annotation_item " ci-dessous.

annotation_item

Référencé à partir d'ANNOTATION_SET_ITEM

Apparaît dans la section de données

Alignement: Aucun (aligné par octet)

Nom Format Description
visibilité ubyte Visibilité prévue de cette annotation (voir ci-dessous)
annotation encodéd_annotation Contenu de l'annotation codé, dans le format décrit par "Format encoded_annotation " sous " encoded_value Encoding" ci-dessus.

Valeurs de visibilité

Ce sont les options pour le champ visibility dans un annotation_item :

Nom Valeur Description
Visibility_build 0x00 destiné à être visible au moment de la construction (par exemple, lors de la compilation d'un autre code)
Visibility_runtime 0x01 destiné à visible au moment de l'exécution
Visibility_System 0x02 destiné à visible au moment de l'exécution, mais uniquement au système sous-jacent (et non au code utilisateur ordinaire)

encodé_array_item

Référencé à partir de class_def_item

Apparaît dans la section de données

Alignement: Aucun (aligné par octet)

Nom Format Description
valeur encodé_array octets représentant la valeur du tableau codé, dans le format spécifié par "format encoded_array " sous " encoded_value Encoding" ci-dessus.

Hiddenapi_class_data_item

Cette section contient des données sur les interfaces restreintes utilisées par chaque classe.

Remarque: La fonction API cachée a été introduite dans Android 10.0 et ne s'applique qu'aux fichiers DEX des classes dans le chemin de la classe de démarrage. La liste des drapeaux décrits ci-dessous peut être étendue dans les futures versions d'Android. Pour plus d'informations, voir les restrictions sur les interfaces non SDK .

Nom Format Description
taille uint Taille totale de la section
compensations uint [] tableau de compensations indexées par class_idx . Une entrée de tableau zéro à index class_idx signifie qu'il n'y a pas de données pour ce class_idx , ou tous les drapeaux d'API cachés sont nuls. Sinon, l'entrée du tableau est non nulle et contient un décalage du début de la section à un tableau d'indicateurs API cachés pour cette class_idx .
drapeaux Uleb128 [] Des tableaux concaténés de drapeaux API cachés pour chaque classe. Les valeurs de drapeau possibles sont décrites dans le tableau ci-dessous. Les drapeaux sont codés dans le même ordre que les champs et les méthodes sont codés dans les données de classe.

Types de drapeaux de restriction:

Nom Valeur Description
liste blanche 0 Interfaces qui peuvent être utilisées librement et sont prises en charge dans le cadre de l'indice du package Android Framework officiellement documenté.
liste de gris 1 Interfaces non SDK qui peuvent être utilisées quel que soit le niveau d'API cible de l'application.
liste noire 2 Interfaces non SDK qui ne peuvent pas être utilisées quel que soit le niveau API cible de l'application. L'accès à l'une de ces interfaces provoque une erreur d'exécution .
playlist - max - o 3 Interfaces non SDK qui peuvent être utilisées pour Android 8.x et moins à moins qu'elles ne soient restreintes.
playlist - max - p 4 Interfaces non SDK qui peuvent être utilisées pour Android 9.x à moins qu'elles ne soient restreintes.
GreyList-max-Q 5 Interfaces non-SDK qui peuvent être utilisées pour Android 10.x sauf si elles sont restreintes.
Greylist-max - r 6 Interfaces non SDK qui peuvent être utilisées pour Android 11.x à moins qu'elles ne soient restreintes.

Annotations du système

Les annotations du système sont utilisées pour représenter diverses pièces d'informations réfléchissantes sur les classes (et les méthodes et champs). Ces informations sont généralement accessibles indirectement par le code client (non-système).

Les annotations du système sont représentées dans les fichiers .dex sous forme d'annotations avec une visibilité définie sur VISIBILITY_SYSTEM .

dalvik.annotation.annotationdefault

Apparaît sur les méthodes dans les interfaces d'annotation

Une annotation AnnotationDefault est attachée à chaque interface d'annotation qui souhaite indiquer les liaisons par défaut.

Nom Format Description
valeur Annotation Les liaisons par défaut pour cette annotation, représentées comme une annotation de ce type. L'annotation n'a pas besoin d'inclure tous les noms définis par l'annotation; Les noms manquants n'ont tout simplement pas de valeurs par défaut.

dalvik.annotation.enclosingclass

Apparaît sur les cours

Une annotation EnclosingClass est attachée à chaque classe qui est définie comme un membre d'une autre classe, en soi, soit anonyme mais non définie dans un corps de méthode (par exemple, une classe interne synthétique). Chaque classe qui a cette annotation doit également avoir une annotation InnerClass . De plus, une classe ne doit pas avoir à la fois de EnclosingClass et d'une annotation EnclosingMethod .

Nom Format Description
valeur Classe la classe qui élabore le plus lexicalement cette classe

dalvik.annotation.enclosingMethod

Apparaît sur les cours

Une annotation EnclosingMethod est attachée à chaque classe qui est définie à l'intérieur d'un corps de méthode. Chaque classe qui a cette annotation doit également avoir une annotation InnerClass . De plus, une classe ne doit pas avoir à la fois de EnclosingClass et d'une annotation EnclosingMethod .

Nom Format Description
valeur Méthode La méthode qui élabore le plus lexicalement cette classe

dalvik.annotation.innerclass

Apparaît sur les cours

Une annotation InnerClass est attachée à chaque classe qui est définie dans la portée lexicale de la définition d'une autre classe. Toute classe qui a cette annotation doit également avoir une annotation EnclosingClass , soit une annotation EnclosingMethod .

Nom Format Description
nom Chaîne Le nom simple déclaré initialement de cette classe (sans inclure de préfixe de package). Si cette classe est anonyme, le nom est null .
AccessFlags int Les drapeaux d'accès initialement déclarés de la classe (qui peuvent différer des drapeaux effectifs en raison d'un décalage entre les modèles d'exécution du langage source et de la machine virtuelle cible)

dalvik.annotation.member-classes

Apparaît sur les cours

Une annotation MemberClasses est attachée à chaque classe qui déclare les classes membres. (Une classe de membres est une classe intérieure directe qui a un nom.)

Nom Format Description
valeur Classe[] tableau des classes membres

dalvik.annotation.methodparamètres

Apparaît sur les méthodes

Remarque: cette annotation a été ajoutée après Android 7.1. Sa présence sur les versions Android antérieures sera ignorée.

Une annotation MethodParameters est facultative et peut être utilisée pour fournir des métadonnées de paramètres telles que les noms de paramètres et les modificateurs.

L'annotation peut être omise d'une méthode ou d'un constructeur en toute sécurité lorsque les métadonnées des paramètres ne sont pas requises au moment de l'exécution. java.lang.reflect.Parameter.isNamePresent() peut être utilisé pour vérifier si les métadonnées sont présentes pour un paramètre, et les méthodes de réflexion associées telles que java.lang.reflect.Parameter.getName() se replieront à un comportement par défaut à l'exécution Si les informations ne sont pas présentes.

Lors de l'inclusion des métadonnées des paramètres, les compilateurs doivent inclure des informations pour les classes générées telles que les énumérations, car les métadonnées des paramètres incluent si un paramètre est synthétique ou mandaté ou non.

Une annotation MethodParameters ne décrit que les paramètres de méthode individuels. Par conséquent, les compilateurs peuvent omettre entièrement l'annotation pour les constructeurs et les méthodes qui n'ont pas de paramètres, pour le plaisir de la taille du code et de l'efficacité du temps d'exécution.

Les tableaux documentés ci-dessous doivent être de la même taille que pour la structure Dex method_id_item associée à la méthode, sinon un java.lang.reflect.MalformedParametersException sera lancé au moment de l'exécution.

C'est-à-dire: method_id_item.proto_idx -> proto_id_item.parameters_off -> type_list.size doit être le même que names().length et accessFlags().length .

Étant donné que MethodParameters décrit tous les paramètres de méthode formels, même ceux qui ne sont pas explicitement ou implicitement déclarés dans le code source, la taille des tableaux peut différer de la signature ou d'autres informations de métadonnées qui sont basées uniquement sur des paramètres explicites déclarés dans le code source. MethodParameters n'incluront pas non plus d'informations sur les paramètres du récepteur d'annotation de type qui n'existent pas dans la signature de la méthode réelle.

Nom Format Description
des noms Chaîne[] Les noms des paramètres formels pour la méthode associée. Le tableau ne doit pas être nul mais doit être vide s'il n'y a pas de paramètres formels. Une valeur dans le tableau doit être nul si le paramètre formel avec cet index n'a pas de nom.
Si les chaînes de noms de paramètre sont vides ou contiennent '.', ';', '[' Ou '/' alors un java.lang.reflect.MalformedParametersException sera lancé au moment de l'exécution.
AccessFlags int [] Les drapeaux d'accès des paramètres formels pour la méthode associée. Le tableau ne doit pas être nul mais doit être vide s'il n'y a pas de paramètres formels.
La valeur est un peu un masque avec les valeurs suivantes:
  • 0x0010: final, le paramètre a été déclaré final
  • 0x1000: synthétique, le paramètre a été introduit par le compilateur
  • 0x8000: mandaté, le paramètre est synthétique mais également implicite par la spécification du langage
Si des bits sont définis en dehors de cet ensemble, un java.lang.reflect.MalformedParametersException sera lancé au moment de l'exécution.

Dalvik.annotation.signature

Apparaît sur les classes, les champs et les méthodes

Une annotation Signature est attachée à chaque classe, champ ou méthode qui est définie en termes de type plus compliqué que ce qui est représentable par un type_id_item . Le format .dex ne définit pas le format pour les signatures; Il est simplement destiné à être en mesure de représenter les signatures dont une langue source requiert pour une mise en œuvre réussie de la sémantique de cette langue. En tant que tels, les signatures ne sont généralement pas analysées (ou vérifiées) par des implémentations de machines virtuelles. Les signatures sont simplement transmises aux API et outils de niveau supérieur (tels que les débogueurs). Par conséquent, toute utilisation d'une signature doit être écrite de manière à ne faire aucune hypothèse concernant uniquement les signatures valides, se gardant explicitement contre la possibilité de rencontrer une signature syntaxiquement non valide.

Parce que les chaînes de signature ont tendance à avoir beaucoup de contenu dupliqué, une annotation Signature est définie comme un tableau de chaînes, où les éléments dupliqués se réfèrent naturellement aux mêmes données sous-jacentes, et la signature est considérée comme la concaténation de toutes les chaînes du tableau . Il n'y a pas de règles sur la façon de séparer une signature en chaînes distinctes; Cela dépend entièrement des outils qui génèrent des fichiers .dex .

Nom Format Description
valeur Chaîne[] La signature de cette classe ou membre, comme un éventail de chaînes qui doit être concaténée ensemble

dalvik.annotation.throws

Apparaît sur les méthodes

Une annotation Throws est attachée à chaque méthode qui est déclarée pour lancer un ou plusieurs types d'exceptions.

Nom Format Description
valeur Classe[] le tableau des types d'exceptions lancés